Mike's Weblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 7 novembre 2008

Roma... noviembre 2008

Visitando la ciudad y unos ciudadanos. Comme disais Obélix : Ils sont fous ces romains !

Lire la suite

mardi 16 septembre 2008

Nos encontramos en Alemania...

Acabo de comprar el billete de avión para ir a Stuttgart... Así voy escribir cada etapa de la organización y del viaje. Que bien de saber que voy ver a los amigos Erasmus de Alcalá.

Lire la suite

vendredi 12 septembre 2008

Vuelto a Francia...

El dia 10 de septiembre de 2008, volví a Francia... pasado un dia ya quiero marcharme de nuevo. ¿¿¿ Que pasa doctor ???

Lire la suite

dimanche 29 juin 2008

Mas unas despedidas...

Despedida de los Italianos.

Lire la suite

vendredi 20 juin 2008

Nuevo trabajo, traslado hacia Madrid

Nuevo trabajo para el verano, me voy a trasladar en el piso de unos amigos que trabajan en esta misma empresa.

Lire la suite

Anoche soñé contigo

Anoche soñé contigo, interpretado por Kevin Johansen.

Lire la suite

mercredi 11 juin 2008

Solo falta un examen

Il ne reste plus qu'un seul examen, j'ai rendu mes deux derniers "Papers" ce matin...

Lire la suite

samedi 19 avril 2008

Nouveau Rythme

Un travail à mi-temps, un copine, des potes et une tonne de choses à faire. Où que j'aille il semblerai que je sois comblé dans l'activité, l'immobilisme semblerai me faire peur.

Lire la suite

jeudi 3 avril 2008

Los Erasmus, Aprobado en Bares

Après près de 2 semaines de discutions avec Marina de la Cruz (journaliste au Diario de Alcala) j'ai enfin pu convenir d'un rendez-vous avec le petit groupe d'étudiants Eramsus que j'ai rencontré grâce à la belle Caterina. L'interview s'est déroulé le vendredi suivant la semaine sainte, à 10h du matin, ce qui représente un exploit quand on sais que les étudiants Erasmus de Alcala aiment sortir de jeudi soir.

Nous avons eu quelques photos de groupe et un questionnaire en plus des questions posées par Marina. Le lundi suivant je reçois un coup de fil de sa part pour me dire de regarder l'édition du lendemain. L'édition du mardi 1 avril 2008 m'as bien fait rire, et ce n'étais pas un poisson d'avril.

L'image en bonne résolution : ici.

Pour voir l'article en ligne sur Diario de Alcala.es c'est par ici.

mercredi 27 février 2008

Le Pantano

Week end en Castilla y Leon, le pantano... le lac et la fête.

Lire la suite

dimanche 17 février 2008

Arrivé à Alcala

Quel soulagement !!

Enfin chez soi... c'est la phrase qui me tardais de pouvoir prononcer depuis mon atterrissage le 4 février. En sommes mon installation, bien qui rapide, fut intense. J'ai dormi un peu partout dans Madrid, puis que je devais être sur place pour essayer de trouver un appartement avec Fanny et David, mes deux compagnons d'Erasmus sur la région. Dans l'ordre le lundi 4 février j'ai dormi à Los Amigos opera une auberge de jeunesse située dans la partie ouest de la ville, à deux pas de Sol et Gran Via. Du mardi 5 au jeudi 8 j'ai été à l'hostal Milabi avec David, pendant cette période j'ai crée un compte en banque et je me suis trouvé un numéro de téléphone portable. Le vendredi 9 la situation commençais à être critique, mes recherches combinées Madrid-Alcalam'on conduit à me rapprocher de l'université. Fanny et moi avions l'impression de ne plus voir le bout du tunnel lorsque nous avons tout deux trouvés nos logements le même jour. Finalement je vis dans un appartement à 2-3 minutes de la facultad de filosofia y letras (colegio de Malaga).

Je dors dans une chambre lumineuse, assez vaste et confortable. Je suis en collocation avec un néerlandais du prénom de Thijs et deux chinois Ranato et Raul (qui est en chine depuis déjà un mois aujourd'hui), une ambiance cordiale règne dans l'appartement. La proximité avec l'université mes permet d'économiser sur les transports, tout en me permettant d'être dans le centre de Madrid en environs 40 à 50 minutes.

dimanche 3 février 2008

Derniers jours avant le départ

On est dimanche matin, juste après la fête du samedi soir . J'ai eu mon dernier partiel jeudi dernier, le marketing à ainsi été mon dernier examen à Nanterre (sans compter d'éventuels rattrapages).

Il est prévu avec Fanny et David, deux copains de fac, de s'arranger une collocation pour notre séjour à Madrid - Alcala. Je pars avec Fanny sur le vol de easyjet après demain (demain techniquement mais je ne suis pas encore couché) c'est à dire lundi 4 février @ 17h. David a fait un aller-retour éclair pour ses tests de langues, et nous avons raté l'occasion de visiter quelques appartements. David y est retourné ce matin (samedi), nous le suivrons bientôt.

Résultats, nous partons dans moins de 48h, over-motivés pour le séjour mais avec un grand point d'interrogation pour le logement. Quoiqu'il arrive j'avais prévu de galèrer un peu au début, mais nous avons le temps vu que la rentrée est seulement dans une dizaine de jours. Je vais pouvoir vérifier une fois de plus l'adage que j'utilise le plus : c'est une galère sur le moment après c'est une aventure.

Donc en avant pour l'aventure !

lundi 7 janvier 2008

Mardi 6 novembre 2007 - Le vin espagnol

La civilisation espagnole est le cour donné par Mme Catherine Gaignard à l'université Paris 10 Nanterre pour les 3eme année de licence en Langues Etrangères Appliquées en anglais et espagnol lors du premier semestre.

Lors de son cours, il y ai demandé de faire un exposé afin d'évaluer la capacité de synthèse et de recherche en plus de la méthode et de la pédagogie de l'étudiant. Mon binôme et ami Bruno et moi avions choisi les vins espagnols...

Depuis l'année précédente je voulais partir en échange Erasmus, ma préférence pour les pays anglophones m'avais conduit à choisir l'angleterre, mais les places étant rares et les candidats étant nombreux je n'ai pas eu ce que je voulais au départ. Mais l'occasion faisant le larron j'ai pu me rattraper par la méthode dite "du chat". Je suis retombé sur mes pattes au moment où j'ai su qu'il y avais toujours des places pour l'espagne, Alcalá de Henares pour être précis. Il y avais d'autres candidats sur le coup mais tant que aucun choix n'étais arrêté j'avais toutes mes chances.

C'est là que le vin à été très utile. Des recherches sérieuses et un petit tour chez un caviste m'ont permis d'avoir de solides éléments pour faire mon exposé.

Une fois terminé, j'ai été pris à part par la professeur qui m'as dit " bon exposé, pour ce qui est de l'espagne vous partez, donc il vas falloir...". L'annonce glissée entre deux phrases à fait écho dans ma tête.

Je pars.